Greenrail

«Greenrail permettra de réduire la consommation électrique des convois ferroviaires par le comportement de conduite des conducteurs.»
Catherine Poncin, Responsable projet Infrabel

Le projet Greenrail en quelques mots

Au même titre que TranslogisTIC et Locotrac, Greenrail vise à donner un nouvel élan au transport ferroviaire en Belgique, et plus particulièrement dans sa dimension environnementale.
Les différents partenaires du projet se lancent en effet un nouveau défi dans le domaine des économies d’énergie : rendre le transport ferroviaire belge plus écologique.
 
Il s’agit de développer un programme de simulation de conduite qui permettra aux conducteurs de train d’adapter à tout moment leur conduite afin de réduire la consommation d’énergie électrique des convois.
 
Catherine Poncin, responsable du projet au sein d’Infrabel, précise que «l’objectif des chercheurs est de mettre au point un simulateur qui donnera des indications au conducteur sur le moment le plus opportun de freiner ou d’augmenter la vitesse de manière à réduire au maximum la consommation d’énergie et ce, sans allonger le temps de parcours ni diminuer la sécurité des voyageurs.»

Etat d'avancement du projet

 
Au stade actuel des travaux, les chercheurs ont mis au point la formule mathématique qui va permettre d’intégrer dans le simulateur de conduite des données précises sur les caractéristiques techniques et géographiques (courbes, montées, descentes, situations des gares et des aiguillages…) du réseau ferroviaire belge.
Les recherches se poursuivent et doivent aboutir dans le courant du premier trimestre de 2012.