Greenrail 2

"L’amélioration de l’efficience énergétique est un des enjeux majeurs des politiques de développement durable visant à concilier croissance économique et diminution des gaz à effets de serre."
Michel Rousseau, Project Manager chez Alstom.

Le projet en quelques mots

Le transport ferroviaire, en tant que grand consommateur d’énergie, est donc tout particulièrement visé par cette problématique.
Cette amélioration ne peut cependant pas s’opérer au détriment d’une utilisation efficace des infrastructures existantes et d’une amélioration de la qualité de service.

Dans un contexte de demande croissante de transport par rail en Europe, il est évident que les réseaux vont atteindre un niveau d’occupation difficilement gérable comme c’est le cas en Belgique.
Cette saturation n’est pas sans causer des problèmes de ponctualité, de fluidification du trafic et de diminution de qualité de service aux usagers.
Le climat social au sein des entreprises ferroviaires en est également dégradé.
Fluidifier le trafic et améliorer la ponctualité dans un souci constant d’efficience énergétique apparaît donc comme primordial pour les opérateurs.
Couvrir ce besoin au travers du standard ERTMS est donc logique et surtout rentable à court terme.

C’est dans ce contexte que GreenRail 2 participe au développement d’une gestion intégrée du trafic ferroviaire, concept innovant couvrant de multiples critères comme la fluidification du trafic, l’amélioration de la capacité et la gestion des conflits dans un souci d'efficience énergétique et d’interopérabilité.