La Bourse aux dons : plus de 330 tonnes de dons alimentaire redistribuées !


La Bourse aux dons : plus de 330 tonnes de dons alimentaire redistribuées !

Lors du lancement officiel de la Bourse aux dons en octobre 2015, le ministre fédéral de l’Intégration sociale Willy Borsus et les trois ministres régionaux présents ont insisté sur les enjeux de l’aide alimentaire liés à la progression de la pauvreté. Depuis, plus de 300 organisations d’aide alimentaire locales et reconnues se sont inscrites sur la plateforme de la Bourse aux dons. Grâce aux collaborations entre les receveurs et les donateurs, ce sont plus de 330 tonnes d’invendus alimentaires qui ont été redistribuées depuis la création de la plateforme, dont 270 tonnes ces douze derniers mois.


Le 29 octobre 2015, suite à un partenariat, KOMOSIE asbl, FdSS asbl et Level IT ont officiellement lancé la Bourse aux dons, une plate-forme de gestion des dons d’invendus alimentaires accessible via le site www.bourseauxdons.be . La Bourse aux dons facilite les dons alimentaires en mettant en contact les entreprises alimentaires disposant d’invendus (les donateurs) et les organisations d’aide alimentaire à la recherche de dons (les receveurs).

La plateforme Bourse aux dons fournit un ensemble d’outils professionnels adaptés à l’activité des donateurs et des organisations d’aide alimentaire. On y retrouve notamment une cartographie interactive qui permet la recherche d’organisations d’aide alimentaire locales, un outil d’annonce et d’échange pour les dons occasionnels, ainsi qu’un module de gestion pour les dons réguliers et systématiques.

Pourquoi la Bourse aux dons ?
« Chaque jour, des tonnes de denrées alimentaires encore parfaitement comestibles ne peuvent plus être vendues, pour une raison ou une autre. Ainsi les tonnes de fruits hors quota ont fait l’actualité de ces dernières semaines », nous explique Etienne Rubens de KOMOSIE vzw. « D’autre part, les organisations d’aide alimentaire font face à une augmentation des demandes de personnes en situation de grande précarité ». La Bourse aux dons s’inscrit donc dans une démarche de réduction du gaspillage alimentaire et d’approvisionnement du secteur de l’aide alimentaire.

Une relation de confiance entre les différents acteurs est essentielle. Ainsi, lors de leur inscription, les utilisateurs fournissent des informations sur leurs activités et approuvent une charte de qualité. Cette charte porte notamment sur l’objectif social poursuivi par l’organisation receveuse et le respect des règles en matière de sécurité alimentaire.

Un des donateurs actifs sur la plateforme de la Bourse aux dons, le producteur de produits carnés Tradelio, raconte sa démarche : « Pour nous il est impensable de jeter des aliments, sachant qu’il y a des gens qui n’arrivent pas à assurer leurs besoins alimentaires. Quand nous avons des surplus alimentaires nous pouvons communiquer cela facilement aux organisations sociales en créant des annonces sur la Bourse aux dons. Les réactions à ces dons sont toujours rapides et positives ».

Un premier bilan encourageant !

En un an, plus de 300 organisations d’aide alimentaire se sont inscrites sur la plateforme Bourse aux dons, et 44 donateurs y sont actifs. Les collaborations entre les receveurs et donateurs ont permis la redistribution de plus de 270 tonnes de denrées alimentaires depuis le lancement officiel de la plateforme en octobre 2015 ; au total plus de 330 tonnes ont été échangées depuis de le démarrage du projet en janvier 2015.

Des utilisateurs satisfaits !

Le CPAS de la Ville de Bruxelles

Tant pour les donateurs que pour les receveurs d’invendus alimentaires, il est important de pouvoir communiquer de façon efficace et transparente. Pascale PERAITA, présidente du CPAS de la Ville de Bruxelles raconte:
« Le CPAS de la Ville a mis sur pied un ambitieux projet d'économie solidaire et circulaire: le projet DREAM. Il récupère des invendus alimentaires auprès de fournisseurs pour les redistribuer à trente-cinq associations actives dans le domaine de l'aide alimentaire à Bruxelles. La "Bourse aux dons" est un outil de gestion remarquable. Il nous permet d'établir une communication simple, claire et efficace avec nos partenaires. Il nous permet également d'assurer une bonne gestion des stocks. En quelques clics et en quelques heures les marchandises enregistrées sont toutes écoulées. Ainsi la Bourse aux dons joue un rôle important dans la poursuite de l'objectif de DREAM: permettre aux bruxellois les plus vulnérables d'avoir accès à une alimentation saine et équilibrée et lutter contre le gaspillage alimentaire. »

Le groupe Carrefour Belgium

Pascal Léglise, Directeur Développement Durable Carrefour Belgium, met en avant l’utilité de la Bourse aux dons dans le cadre de leurs responsabilités sociétales : « Depuis plus de 15 ans, le groupe Carrefour Belgium s’est inscrit dans une démarche de responsabilité sociétale. A titre d’exemple, de plus en plus de magasins Carrefour emploient la Bourse aux dons. L'utilisation de cette plateforme nous offre une solution professionnelle et efficace pour la planification des dons depuis les magasins Carrefour vers l’ensemble des organisations d'aide alimentaire locales et reconnues. »

Mark van Muylem, gérant de l’hypermarché Carrefour de Strombeek-Bever et utilisateur de la Bourse aux dons, indique être satisfait des progrès réalisés. « Le recours à cette plateforme me permet d'éviter le gaspillage alimentaire en trouvant facilement une destination sociale pour nos invendus de qualité, toujours consommables mais plus commercialisables. L'outil offre également la possibilité de faire des dons de manière structurée tout en assurant qualitativement le parcours des produits depuis le magasin jusqu'aux organisations finales. De plus je trouve qu'il est important de signaler que nous sommes bien épaulés, grâce au helpdesk, pour mener à bien cette initiative."

L’asbl l’ILOT

Le Clos est un centre de jour pour personnes sans abri et fait partie de l’asbl l’ILOT. « Cette application facilite le contact entre les donateurs et les receveurs, et nous permet d’obtenir des produits frais que nous transformons avec l’aide de personnes sans abri » nous explique le directeur. « Lors du développement d’un tel projet, il me semble essentiel de répondre aux besoins logistiques. Il en va de la démocratisation afin que toutes les organisations puissent y participer, indépendamment de leurs moyens en temps et personnes ».

Des soutiens indispensables

Sans soutien ce projet n’aurait pas pu voir le jour. Les pouvoirs publics fédéraux et régionaux, accompagnent le projet depuis le début et sont convaincus de son intérêt dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. C’est dans le même état d’esprit que des chaines de distribution comme les groupes Carrefour Belgium, ALDI et Mestdagh ont lancé des projets pilotes en partenariat avec la Bourse aux dons pour établir des collaborations avec les organisations d’aide alimentaire, et gérer l’échange d’invendus alimentaires via la plateforme de la Bourse aux dons.

Contact et Infos

Vous êtes une entreprise ou une association dans le secteur de l’aide alimentaire ? Enregistrez-vous sur : www.bourseauxdons.be

CONTACT (pour la presse)

FdSS absl:        Catherine Rousseau – 02 526 03 07 - 0474 9016 94  - Catherine.Rousseau@fdss.be
KOMOSIE asbl: Frédéric Huybrechs – 03 281 03 30 -  0479 91 38 29  - frederic.huybrechs@komosie.be 

Concernant les partenaires de l’initiative :

La Fédération des Services Sociaux (FdSS) (www.fdss.be ) fédère et appuie des services sociaux agréés. Elle est active principalement sur les territoires de la Région de Bruxelles-Capitale et la Région wallonne. FdSS coordonne et anime la Concertation Aide Alimentaire qui vise à accompagner le secteur de l’aide alimentaire. Elle anime le Réseau des Epiceries sociales, REPIS et a lancé Soli-Food, plate-forme d’approvisionnement pour le secteur de l’aide alimentaire (www.solifood.be ).

KOMOSIE (www.komosie.bewww.komosie.be/voedselverlies ) fédère et soutient des organisations de l’économie sociale en Région flamande qui exercent des activités à plus-value écologique et de lutte contre la pauvreté. Elle est surtout connue comme la fédération des Kringwinkels et Energiesnoeiers. Mais KOMOSIE est aussi reconnu comme centre d’appui et d’expertise afin de stimuler et d’accompagner les organisations (d’économie) sociale en Flandre à devenir « acteur social autour des aliments invendus ».

Level IT (https://www.level-it.be ) est une société d’informatique spécialisée dans le développement de plateformes de gestion de l’information. Le projet de la Bourse aux dons s’inscrit dans un programme plus vaste, initié il y a plusieurs années dans le cadre de ses activités de recherche et développement, ainsi que dans ses actions en matière de développement durable.

Partager sur: 
Voir toutes les news